Le Bureau royal thaïlandais de l'immigration met en garde contre une "application stricte" du dépassement de séjour après la fin de l'amnistie le week-end prochain pour les personnes ayant un visa de tourisme

Bangkok-

Le colonel de police Pakpong Sai-ubol, porte-parole adjoint du Bureau royal thaïlandais de l'immigration, a averti ce matin qu'environ 150 000 ressortissants étrangers devront faire renouveler leur visa de tourisme d'ici le 26 septembre, sous peine d'être accusés de dépassement de la durée de séjour autorisée.

Il a déclaré que le fait de dépasser la durée de validité du visa de touriste est passible d'une peine de prison et d'une amende en vertu de la loi sur l'immigration et que les touristes seront arrêtés et feront l'objet de poursuites judiciaires ainsi que d'une expulsion. En Thaïlande, la loi exige qu'une personne dispose à tout moment d'une preuve de son statut légal pour rester dans le pays (passeport et tampon) et les agents de l'immigration ou de la police peuvent légalement vérifier ou demander de vérifier le statut de tout ressortissant étranger à tout moment. Les déclarations semblent déduire que des contrôles "ponctuels" ou "aléatoires" peuvent avoir lieu.

Les déclarations ont été faites ce matin par le département des relations publiques du gouvernement national thaïlandais alors que la date de fin de l'amnistie approche rapidement, sans que le gouvernement thaïlandais ne change sa décision et n'autorise une nouvelle amnistie universelle.

L'amnistie a été introduite peu après la fermeture des frontières au début de cette année et a été prolongée à plusieurs reprises. Elle a permis à des dizaines de milliers de personnes de rester dans le pays bien au-delà de leur visa touristique initial de trente jours. Vous trouverez ici de plus amples informations sur l'amnistie et sur les options disponibles pour les personnes risquant l'expiration de leur peine.

 

Envoi
Avis des utilisateurs
2.67 (6 votes)