L'assaillant du mouvement de protestation pro-démocratie qui aurait été le 1TP6 a été identifié mercredi dernier, selon le commissaire adjoint du Bureau de la police métropolitaine

Bangkok -

Le Bureau de la police métropolitaine a affirmé hier, 27 novembre, avoir identifié un auteur qui aurait lancé une bombe artisanale près d'un site de protestation pro-démocratie du siège du SCB après que les organisateurs de la manifestation aient mis fin à celle-ci mercredi.

Le commissaire adjoint du Bureau de la police métropolitaine, Piya Tawichai, a déclaré lors d'un point de presse hier matin qu'une équipe d'enquêteurs de la police a pu identifier l'homme qui a été vu dans un Livestream en train de lancer un objet explosif près du site de protestation à l'intersection de Ratchayothin alors que des manifestants pro-démocratie quittaient la zone vers 22 heures.

De plus amples détails et preuves concernant le suspect portant un casque blanc font toujours l'objet d'une enquête policière. Les autorités se préparent également à déposer un mandat d'arrêt devant le tribunal pour possession et utilisation illégales d'explosifs, a déclaré M. Piya. Le nom et les autres détails du suspect n'ont toutefois pas été communiqués au public ni à la presse.

Entre-temps, le commissaire adjoint a fait part de son inquiétude concernant plusieurs manifestations pro-démocratiques qui se dérouleront à Bangkok, à Nonthaburi et dans la province de Samut Prakan au cours du week-end, dont celle qui a été organisée à l'intersection Ladprao de la capitale la nuit dernière, étant donné qu'aucune d'entre elles n'a été légalement montée ni n'a été enregistrée correctement auprès des autorités.

"Les organisateurs de l'assemblée au carrefour Ladprao hier n'ont pas légalement notifié les autorités au préalable. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure de mettre en place des points de contrôle lors de la manifestation. Nous craignons également que la manifestation ne soit pas surveillée de près par les forces de l'ordre et qu'un incident aussi malheureux que celui de mercredi dernier ne se reproduise", a conclu M. Piya.

Les manifestants, quant à eux, ont affirmé que l'enquête policière sur l'incident de mercredi était entachée d'irrégularités et que les responsables étaient des groupes d'opposition et non, comme l'avait initialement déclaré la police, des collègues ou des gardiens de la manifestation.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous abonner à notre bulletin d'information et de recevoir toutes nos nouvelles en un seul courriel quotidien sans spam Cliquez ici !

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Google News, Instagram, Tiktok, Youtube, Intérêt, Parler, Flipboard ou Tumblr

Rejoignez la discussion dans notre groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/438849630140035/ou dans les commentaires ci-dessous.

Vous souhaitez faire de la publicité avec nous ou vous renseigner sur la promotion de votre entreprise, d'un événement, d'une œuvre de bienfaisance ou d'un sport local, etc. Envoyez-nous un e-mail à Sales@ThePattayaNews.com

Vous avez un conseil d'ordre général, un communiqué de presse, une question, un commentaire, etc. Nous ne sommes pas intéressés par les propositions de référencement. Envoyez-nous un courrier à Pattayanewseditor@gmail.com

Envoi
Avis des utilisateurs
3 (2 votes)