Douze leaders de la protestation pro-démocratie convoqués pour des accusations de lèse-majesté en Thaïlande, la protestation majeure a été déplacée au siège de la SCB 1TP6 cet après-midi

PHOTO : JEUNESSE libre

National -

Douze leaders de protestations pro-démocratiques ont été convoqués par les autorités de la police royale thaïlandaise pour faire face à des accusations d'insulte à la monarchie criminalisée par la section 112, également connue sous le nom de lèse majesté de Thaïlande, un jour avant une manifestation prévue au Bureau des biens de la Couronne.

L'article 112 du code pénal thaïlandais prévoit une peine de trois à quinze ans de prison par chef d'accusation pour toute personne qui diffame, insulte ou menace le roi, la reine, l'héritier ou le régent. Elle est considérée comme la loi pénale et de diffamation la plus stricte en Thaïlande.

Parmi les principaux leaders de la contestation qui ont reçu la convocation, citons Parit "Penguin" Chiwarak, Arnon Nampa, Panusaya "Rung" Sithijirawattanakul, Panupong "Mike" Jadnok, Patsaravalee "Mild" Tanakitvibulpon, Tatthep "Ford" Ruangprapaiserikit, et Piyarat "Toto" Chongthep qui a été arrêté hier.

PHOTO : Thairath

Pingouin a annoncé sur les médias sociaux qu'il avait reçu hier la convocation pour lèse majesté ainsi que d'autres accusations. Il a déclaré qu'il n'avait peur d'aucun d'entre eux ou des personnes qui étaient derrière l'application de la loi car, selon lui, "le plafond a déjà été brisé".

La loi de Lèse majesté a récemment été mise en vigueur contre plusieurs manifestants pour la première fois depuis de nombreuses années après que le Premier ministre Prayuth Chan-O'Cha a déclaré jeudi dernier que "toutes les lois" seront appliquées contre les manifestants qui auraient violé la loi ou porté atteinte aux droits et libertés des autres citoyens.

Il est également rapporté dans les agences de presse locales que si la manifestation prévue aujourd'hui a provoqué des situations chaotiques ou violentes devant le Bureau des biens de la Couronne (CPB), les autorités de sécurité du gouvernement proposeront au Premier ministre l'application immédiate du décret d'urgence pour faire respecter la loi dans les situations graves.

PHOTO : JEUNESSE libre

Le groupe étudiant pro-démocratie "Free YOUTH" avait alors annoncé le changement du lieu de rassemblement dès 22 heures hier du Bureau des biens de la Couronne au siège de la Siam Commercial Bank (SCB), situé à environ 12 kilomètres.

Ce changement brusque a été fait pour éviter un éventuel affrontement avec les groupes d'opposition pro-institution qui devaient également se rassembler près du CPB pour, selon leurs propres termes, défendre les propriétés royales et affronter les manifestants pro-démocratie. Les manifestants pro-démocratie avaient souligné qu'ils ne cherchaient pas la confrontation physique et qu'ils resteraient pacifiques.

PHOTO : PBS thaïlandais

Le rassemblement au siège du SCB aura lieu à 15 heures aujourd'hui, le 25 novembre. De lourdes barricades ainsi que d'énormes et longues lignes de barbelés et de conteneurs d'expédition ont été déployées devant le quartier général peu après l'annonce pro-démocratique sans notification publique. La police des frontières aurait été vue en train d'arriver dans la zone.

Bien que le nouvel emplacement ait été confirmé, de grands groupes de policiers et un camion-canon à eau sont toujours déployés pour se préparer à tout rassemblement ou dispersion inattendue au Bureau des biens de la Couronne.

Entre-temps, un groupe d'ultra-royalistes a commencé à se rassembler devant le bâtiment du Parlement, près du Bureau des biens de la Couronne. Le rassemblement politique reste jusqu'à présent pacifique, sans aucune intervention des fonctionnaires de police ou des autorités chargées de l'application de la loi.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous abonner à notre bulletin d'information et de recevoir toutes nos nouvelles en un seul courriel quotidien sans spam Cliquez ici !

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Google News, Instagram, Tiktok, Youtube, Intérêt, Parler, Flipboard ou Tumblr

Rejoignez la discussion dans notre groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/438849630140035/ou dans les commentaires ci-dessous.

Vous souhaitez faire de la publicité avec nous ou vous renseigner sur la promotion de votre entreprise, d'un événement, d'une œuvre de bienfaisance ou d'un sport local, etc. Envoyez-nous un e-mail à Sales@ThePattayaNews.com

Vous avez un conseil d'ordre général, un communiqué de presse, une question, un commentaire, etc. Nous ne sommes pas intéressés par les propositions de référencement. Envoyez-nous un courrier à Pattayanewseditor@gmail.com

Envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)