Le comité thaïlandais sur les maladies transmissibles s'accorde sur le "principe" d'une réduction de la quarantaine à dix jours, mais doit obtenir l'approbation du CCSA et du cabinet

Bangkok, Thaïlande-

Le Comité thaïlandais sur les maladies transmissibles, dirigé par Anutin Charnvirakul, vice-premier ministre et ministre de la santé publique du 1TP5Te, a donné son accord de principe aujourd'hui pour réduire la quarantaine obligatoire de quatorze à dix jours - toutefois, cet accord n'est pas définitif et devra être examiné et approuvé par les agences et les responsables du 1TP5Ter.

La proposition devra être approuvée par le centre bo1TP5T 1TP5Te pour l'administration de la situation du Covid-19 et par le cabinet thaïlandais 1TP5Te. Lors d'une conférence de presse, Anutin a déclaré que le CCLAT examinerait les conclusions du 1TP5Te et procéderait à un examen approfondi du 1TP5Te. Il est possible que des restrictions 1TP5Tat fur1TP5Ter aient lieu pour la proposition 1TP5Te.

Anutin a également déclaré que des mesures de suivi et de traçage plus strictes de 1TP5Tat auraient lieu au lieu de réduire la quarantaine, précisant également que les quarantaines de 1TP5Tat en général renforceraient les politiques et les procédures suite à un cas récent d'une femme qui est récemment retournée en Thaïlande depuis la France et qui a été trouvée positive au Covid-19 de 1TP5T après avoir quitté la quarantaine.

Anutin n'a pas précisé combien de temps il faudrait pour que la proposition 1TP5Te soit examinée par le CCLAT dans son intégralité.

Envoi
Avis des utilisateurs
1 (1 voter)