Les résidents de Thaïlande à la frontière du Myanmar ont demandé à surveiller de près les migrants clandestins en raison des préoccupations liées à la directive Covid-19

Bangkok-

Le directeur de l'épidémiologie du département de contrôle des maladies a tenu une conférence de presse aujourd'hui avec des représentants du ministère de la santé publique pour répondre aux préoccupations croissantes concernant la situation du Covid-19 au Myanmar.

Le Dr Walairat Chaifoo a déclaré qu'étant donné que le nombre de cas de Covid-19 au Myanmar augmente, les résidents thaïlandais à la frontière doivent travailler ensemble pour arrêter la propagation potentielle de Covid-19 en Thaïlande. Le Myanmar, en particulier dans la région de Yangon, où le centre commercial du pays est également sa plus grande ville, est devenu un point chaud pour le virus.

Le DDC est particulièrement préoccupé par la province de Kanchanaburi, car la frontière est en grande partie constituée d'une jungle épaisse et souvent utilisée par les travailleurs migrants illégaux pour risquer de traverser la frontière. Le Dr Walairat a demandé à tous les résidents de la frontière de signaler toute activité suspecte ou tout groupe important de personnes qu'ils ne reconnaissent pas. L'armée thaïlandaise et les forces de contrôle des frontières ont considérablement augmenté leurs effectifs dans la province pour tenter de mettre un terme à ce problème.

Yangon reste strictement fermée, comme l'a récemment rapporté TPN sur son site web frère, The Pattaya News. La crainte est qu'en raison du verrouillage trop strict, qui impose essentiellement un ordre de séjour à domicile à cinq millions de personnes et ferme presque toutes les entreprises, de nombreux travailleurs sans argent tenteront de fuir vers la Thaïlande qui, officiellement, est exempte du virus au niveau de la propagation locale.

L'épidémie de Covid-19 au Myanmar s'intensifie et suscite de vives inquiétudes en Thaïlande

Le Myanmar a signalé 592 cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures à l'heure de la rédaction de mercredi. Le pays n'a pas indiqué de lieux précis, bien que la majorité d'entre eux se trouveraient à Yangon. Le Myanmar a connu un total de 6 743 cas et 115 décès.

 

Envoi
Avis des utilisateurs
3 (2 votes)