Une policière se rend pour avoir prétendument tué un méritant qui visitait un temple à Bangkok

Bangkok -

Le présumé tireur, le caporal Siriwan Sumredsilpa, 35 ans, se serait rendu à la police de Bangkok après avoir prétendument assassiné une femme méritante, 39 ans, au temple Nimmanoradee de Bangkok aujourd'hui.

La victime, dont le nom n'a pas été donné selon notre politique éditoriale et à la demande de sa famille, 39 ans, a été tragiquement abattue aujourd'hui, 21 septembre, alors qu'elle se rendait au temple de Bangkok tôt ce matin.

Des agents du poste de police de Phasi Charoen sont arrivés sur les lieux peu après avoir été alertés d'un incident de tir vers 7 heures du matin. La victime a été trouvée allongée à côté de sa propre voiture garée près du hall d'ordination et a reçu 3 à 4 balles à l'arrière de la tête.

Sa colocataire, qui ne s'appelait que Maneerat, a dit aux officiers qu'elle était venue visiter le temple tôt le matin avec le défunt pour faire du mérite (une cérémonie religieuse) et qu'elle avait vu un 4x4 suspect sans plaque d'immatriculation garé à côté de la voiture de la victime. Ils ont décidé de rentrer à l'intérieur car ils ne pensaient pas que quelque chose allait arriver.

Le meurtrier présumé, âgé de 35 à 40 ans selon les estimations, qui a été vu en train de se couvrir le visage d'une casquette et d'un masque sur une caméra de surveillance, serait sorti de la voiture dès que la victime a atteint son véhicule pour rentrer chez elle.

Le suspect aurait immédiatement saisi les mains de la victime, la tenant autour de son cou, avant de tirer plusieurs coups de feu sur la victime, dirigés vers l'arrière de sa tête, et de s'enfuir rapidement dans son SUV noir.

Le colocataire a rapidement signalé l'incident à la police et n'a pas été blessé. Selon sa déclaration, la victime était un commerçant en ligne qui vendait des sacs et des vêtements sur les médias sociaux et ne partageait une maison qu'avec elle et son ami.

Plus tard dans l'après-midi, le meurtre présumé est arrivé au poste de police de Sriprachan dans la province de Suphanburi et aurait avoué le crime. La raison du meurtre serait due à une dispute conjugale. Il n'est pas clair si la relation était entre le suspect et la victime ou si elle impliquait une tierce partie.

La policière a été transférée au poste de police de Phasi Charoen pour un nouvel interrogatoire et des poursuites judiciaires à partir de ce soir.

 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous abonner à notre bulletin d'information et de recevoir toutes nos nouvelles en un seul courriel quotidien sans spam Cliquez ici !

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Google News, Instagram, Tiktok, Youtube, Intérêt, Parler, Flipboard ou Tumblr

Rejoignez la discussion dans notre groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/438849630140035/ ou dans les commentaires ci-dessous.

Envoi
Avis des utilisateurs
4 (1 voter)