Le gouvernement prévoit d'accorder de nouvelles règles spéciales en matière de visa d'affaires, de résidence permanente, pour attirer les investissements étrangers en Thaïlande

National -

Le Centre d'administration de la situation économique (CESA) a donné son accord de principe à des modifications de l'octroi d'un permis de séjour permanent et d'un visa intelligent afin d'attirer les professionnels, investisseurs, cadres et entrepreneurs étrangers à investir dans le pays.

Le porte-parole du gouvernement, Anucha Burapachaisri, a annoncé hier, le 16 septembre, que le CESA envisage d'accorder aux étrangers titulaires d'un permis de séjour permanent la possibilité d'acheter et d'investir dans des unités de copropriété sans hypothéquer, vendre ou transférer l'actif pendant cinq ans après l'achat, y compris pour exempter de l'obligation de rester au moins 3 ans en Thaïlande avant de soumettre la demande.

Le CESA a également élargi les lignes directrices et les réseaux cibles pour l'octroi d'un visa intelligent, qui couvrira ceux qui veulent développer des start-ups ou créer des emplois dans des domaines autres que la science et la technologie. Il couvre également les experts commerciaux indépendants/indépendants qui n'ont pas de contrat de travail en Thaïlande.

PHOTO : Prachachat

Les titulaires d'un visa intelligent seront également autorisés à exercer des emplois autres que celui spécifié dans le visa dans certains cas, tandis que l'expérience professionnelle et la formation des cadres de haut niveau qui demandent un visa seront également plus souples, selon les nouvelles lignes directrices.

Le porte-parole a déclaré que les amendements améliorés pour les entrepreneurs étrangers sont introduits pour être potentiellement applicables au durcissement de la situation des entreprises intensifié par le Covid-19.

Il l'a dit à la presse : "Un visa intelligent a été introduit pour la première fois en 2018, mais lorsque la pandémie Covid-19 a commencé dans le pays, le Conseil des investissements de Thaïlande (BOI) a dû proposer un nouveau cadre pour améliorer les conditions flexibles pour les hommes d'affaires étrangers d'acquérir des condominiums en Thaïlande".

"Les lignes directrices seront à nouveau discutées avec le Conseil d'administration et le ministère de l'Intérieur afin de réviser et d'améliorer encore les conditions possibles".

Il est important de se rappeler que ceux-ci sont approuvés en principe mais non finalisés, note The Pattaya News.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous abonner à notre bulletin d'information et de recevoir toutes nos nouvelles en un seul courriel quotidien sans spam Cliquez ici !

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Google News, Instagram, Tiktok, Youtube, Intérêt, Parler, Flipboard ou Tumblr

Rejoignez la discussion dans notre groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/438849630140035/ ou dans les commentaires ci-dessous.

Envoi
Avis des utilisateurs
4 (3 votes)