La porte-parole du gouvernement thaïlandais déclare que la Thaïlande doit agir avec prudence et respecter la volonté du peuple thaïlandais en ce qui concerne le tourisme étranger

Bangkok-

La porte-parole du gouvernement thaïlandais a tenu une conférence de presse aujourd'hui, le 13 septembre 2020, au cours de laquelle elle a parlé du tourisme étranger.

L'économie thaïlandaise est fortement dépendante du tourisme étranger et des millions de personnes, notamment dans le secteur informel, sont employées dans l'industrie.

Alors que des régions comme Pattaya, Phuket et Koh Samui sont dévastées par l'impact de la fermeture des frontières et le manque de touristes étrangers, le ministère de la santé publique et l'autorité thaïlandaise du tourisme ont travaillé dur sur les solutions possibles pour permettre aux touristes d'entrer en toute sécurité.

Cependant, alors que la pandémie de Covid19 continue de faire rage dans le monde entier, de nombreux résidents thaïlandais de premier plan sont opposés à l'arrivée de touristes étrangers, même avec les précautions les plus strictes. Les chefs d'entreprise, quant à eux, ont averti que le maintien de la fermeture des frontières pendant trois à six mois supplémentaires pourrait entraîner l'effondrement total de l'industrie hôtelière en Thaïlande et mettre jusqu'à sept millions de personnes au chômage.

La saison de Noël est généralement appelée "haute saison" en Thaïlande et, pour de nombreuses entreprises, c'est elle qui génère la majorité des bénéfices de l'année. Si la Thaïlande reste fermée pendant cette saison touristique, l'impact sur l'économie risque d'être important.

La porte-parole du gouvernement, Mme Trisulee Traisoranakul, a déclaré aujourd'hui que le gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour s'assurer qu'il écoute les deux parties et répond à toutes les préoccupations concernant l'admission des touristes. Elle a déclaré que le Premier ministre était sensible à la dévastation que subit l'industrie du tourisme et qu'il en avait vu l'impact lors d'une visite à Chonburi au début de ce mois.

Elle a déclaré, comme l'a fait The Pattaya News la semaine dernière, qu'une réunion sera organisée par le cabinet thaïlandais le mardi 15 septembre, afin de discuter plus avant des idées liées au tourisme, notamment un éventuel visa touristique de long séjour.

Elle a souligné qu'il fallait écouter la volonté du peuple, en citant l'exemple de citoyens de Phuket qui s'opposent à l'accueil de touristes étrangers et des îles Phi Phi qui rejettent également tout projet de tourisme étranger.

Pattaya et Koh Samui ont toutefois déclaré qu'ils souhaiteraient tester le plan si d'autres destinations refusaient.

La décision finale, cependant, revient au Cabinet thaïlandais et au Centre d'administration de la situation Covid-19.

Envoi
Avis des utilisateurs
3.78 (9 votes)