Sac postal du lecteur : Que cela vous plaise ou non, la plupart d'entre nous ne reviendront pas de sitôt à Pattaya

Voici le courrier d'un lecteur qui nous a été envoyé à l'adresse Pattayanewseditor@gmail.com. Nous invitons tous les lecteurs à nous envoyer un courrier afin que nous puissions examiner les propositions de sujets d'actualité. Nous pouvons également publier les commentaires des lecteurs sur nos pages de médias sociaux, sans utiliser leur nom complet. Les opinions exprimées dans cette pièce sont les leurs, elle a été légèrement modifiée pour l'orthographe.

Bonjour Pattaya News,

Chaque jour, je lis les commentaires faits sur vos articles, en partie pour me divertir, mais aussi par crainte que certaines personnes semblent vraiment croire les bêtises qu'elles écrivent.

Les articles les plus populaires que vous avez récemment, sans surprise, semblent être "quand le tourisme rouvrira-t-il des articles". Ces articles semblent toujours susciter le plus d'engagement et le plus de débats. Il y a toutes sortes d'aspects intéressants dans les commentaires, des expatriés qui pensent qu'ils sont en quelque sorte spéciaux parce qu'ils sont enfermés dans le pays et qu'ils ont en fait traîné les autres qui ne le sont pas, à ceux qui sont tragiquement séparés de leurs petites amies et de leurs femmes, aux gars qui veulent juste se saouler et revenir à Pattaya.

Il y a aussi tout un tas de types qui semblent prétendre se soucier de l'économie, des sans-abri ou du sort de millions de chômeurs, mais qui en réalité veulent juste revenir se soûler et faire la fête à Pattaya, d'après ce que je peux voir en regardant certains profils et messages.

La vérité, c'est que nous ne reviendrons pas, pour la plupart d'entre nous, avant longtemps. Probablement au moins encore six mois et peut-être plus. C'est une évaluation dure, brutale, impopulaire, déprimante mais probablement basée sur la situation actuelle, réaliste.

Même la plupart des trolls en poste sont engagés parce que la Thaïlande leur manque, parce que Pattaya leur manque et parce que tout le monde veut en finir. Seuls ceux qui profitent de la pandémie dans certains domaines médicaux ou les trolls veulent que cela continue. Mais cela ne va pas se terminer de sitôt, selon cet auteur.

La Thaïlande est en train de mettre en place une stratégie d'élimination et ne semble pas vouloir y renoncer de sitôt. Peu importe le nombre de personnes qui affirment qu'il y a des cas en ligne partout, le nombre de personnes qui attaquent les décisions du gouvernement en ligne, le nombre de personnes qui publient leurs statistiques, certaines réelles et d'autres fausses, montrant que le virus n'est pas si mortel pour certains, etc.

Il me semble assez clair que, à moins de vouloir passer par les cerceaux et le cauchemar administratif probable de faire leurs propositions de modèles à long terme pour rester, la plupart d'entre nous allons être à la maison pendant longtemps. C'est nul que ce soit le cas, mais je pense que plus tôt la plupart d'entre nous accepteront cette réalité plutôt que de continuer à poser des questions stupides comme "puis-je prendre l'avion en octobre", mieux nous serons tous partis mentalement et émotionnellement.

J'aimerais revenir, cette semaine, si possible. Je suis un gars très positif mais je suis aussi réaliste... cela n'arrivera pas, même si un vaccin sort la semaine prochaine. La mise en place de ce vaccin et l'assurance qu'un nombre suffisant de la population en dispose prendront probablement encore de nombreux mois. Bien sûr, si la Thaïlande montrait des signes de passage à une stratégie de suppression, nous pourrions revenir plus tôt. Mais d'après ce que je peux voir, la Thaïlande est en fait revenue à la normale, même les boîtes de nuit et les événements ont repris... Si elle changeait de stratégie, elle passerait essentiellement à des restrictions d'entrée et de sortie, comme c'est le cas dans de nombreux pays, ou pire encore, à un verrouillage complet, ce qui mettrait probablement le dernier clou dans le cercueil.

Bref, juste mes pensées. Que cela nous plaise ou non, nous ne reviendrons pas de sitôt et plus vite nous l'accepterons et plus vite nous ferons face à la réalité, plus nous pourrons anticiper notre retour réaliste.

J'espère juste qu'il reste quelque chose sur lequel revenir, mais c'est un tout autre sujet.

Lance, Canada.

Envoi
Avis des utilisateurs
3.13 (8 votes)