L'ambassade des États-Unis à Bangkok nie toute participation au soutien des manifestants pro-démocratie

Bangkok-

L'ambassade des États-Unis à Bangkok, répondant aux accusations de certains médias thaïlandais selon lesquelles ils seraient à l'origine d'un nombre croissant de protestations contre le gouvernement thaïlandais, a démenti ces accusations dans une déclaration écrite aujourd'hui.

Ce démenti fait suite à plusieurs sites web de médias thaïlandais qui affirment que l'ambassade soutient les protestations, affirmant que les photos d'un leader de protestation, Parit "Penguin" Chiwarak, ayant une réunion à l'ambassade en 2016 montrent une "preuve" de soutien. En outre, des rapports affirment que l'ambassade américaine veut contrarier la puissance montante de la Chine dans la région en encourageant les protestations.

L'ambassade des États-Unis a nié et rejeté toutes les allégations, les qualifiant de fausses.

La déclaration exacte de l'ambassade est la suivante :

"Les ambassadeurs et le personnel de l'ambassade rencontrent régulièrement un large éventail de ressortissants thaïlandais, non seulement des étudiants et des jeunes, mais aussi des responsables gouvernementaux, militaires, commerciaux et autres. Ces rencontres n'impliquent pas l'approbation d'un quelconque point de vue".

"Le gouvernement des États-Unis ne finance ni ne soutient d'aucune autre manière les manifestations en Thaïlande. Les États-Unis ne soutiennent aucun individu ou parti politique ; nous soutenons le processus démocratique et l'État de droit.

"En tant qu'amis de la Thaïlande, nous encourageons toutes les parties à continuer d'agir avec respect et retenue et à engager un dialogue constructif sur la manière de faire avancer le pays".

Cette déclaration intervient alors que certains médias conservateurs accusent des "acteurs cachés" de soutenir les étudiants qui manifestent et qui ont prévu un autre rassemblement le 19 septembre.

 

Envoi
Avis des utilisateurs
3 (2 votes)