Deux éminents militants ont été libérés sous caution sans condition après avoir été arrêtés pour la deuxième fois

Rayong -

Les militants anti-gouvernement, Arnon Nampa et Panupong Jadnok, ont été arrêtés pour sédition en relation avec la manifestation de la Jeunesse Libre à l'Université de Thammasat, Campus de Rangsit, le 10 août dernier. Tous deux ont déjà été arrêtés auparavant.

Le militant étudiant Panupong Jadnok a été arrêté à Rayong en attendant de saluer le Premier ministre Prayut Chan-O'Cha qui s'est rendu dans la province hier, le 24 août.

Panupong a été attrapé par des officiers en uniforme et sans uniforme alors qu'il tenait un panneau de lecture : "Qu'est-ce que les habitants de Rayong obtiennent de la mise en valeur des terres pour plus de 1 000 rai (395 acres) ?"

Il faisait partie des cinq autres militants qui faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt délivré en rapport avec la manifestation "Free Youth" à l'université Thammasat le 10 août, à savoir Panusaya Sithijirawattanakul, Arnon Nampa, Nuttchanon Pairoj, Thanawat Janpaluek et Sittinon Songsiri.

Le mandat a été approuvé par le tribunal de Thanyaburi à Pathum Thani le 14 août, l'accusant de sédition en vertu de la section 116 du code pénal, de crimes informatiques, de violation de la loi sur le contrôle des maladies et d'utilisation de haut-parleurs sans autorisation.

Le leader de la protestation a été transféré et détenu toute la nuit au poste de police de Khlong Luang, Pathum Thani. Un groupe de deux cents policiers de Pathum Thani et de Nonthaburi ont reçu l'ordre de conduire le militant au tribunal de Thanyaburi pour l'audition de la demande de détention aujourd'hui, 25 août.

Pendant ce temps, l'avocat des droits de l'homme Arnon Nampa a également été arrêté vers midi sous la même accusation de sédition pour une manifestation de masse à l'université de Thammasat alors qu'il se rendait au poste de police de Nang Loeng pour entendre les accusations de sédition pour un rassemblement de masse au monument de la démocratie.

Tous deux avaient été arrêtés plus tôt le 8 août en relation avec une manifestation de masse pro-démocratie à Bangkok le 18 juillet et ont été libérés sous caution pour des motifs similaires.

Les éminents militants ont été conduits à la Cour dans l'après-midi pour l'audition des demandes de détention. Ils ont finalement obtenu une libération sous caution inconditionnelle vers 17 heures, sans caution collatérale.

Avec l'aimable autorisation de la photo : Naewna, Prachachat, et l'agence de presse thaïlandaise

Envoi
Avis des utilisateurs
5 (1 voter)