Des milliers d'étrangers vont arriver et sont approuvés par le Centre Covid-19 de Thaïlande

Bangkok-

Le Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA) a annoncé aujourd'hui qu'il a approuvé, en principe, l'autorisation d'accueillir des groupes supplémentaires d'étrangers en Thaïlande dans le cadre de la prochaine "phase six" d'assouplissement des restrictions et des règles initialement mises en place en raison de la crise Covid-19.

Les groupes qui seront bientôt autorisés à entrer dans le pays le sont : Les titulaires d'un visa d'élite thaïlandais, les touristes médicaux, les travailleurs migrants du Laos, du Cambodge et du Myanmar, les équipes de production de films, les exploitants étrangers dans le secteur des centres de congrès et certains hommes d'affaires.

Cela s'ajoute aux onze groupes déjà autorisés à entrer dans le paysque l'on peut trouver ici. Il est important de noter que le tourisme général est toujours interdit et que les frontières et les vols commerciaux sont toujours fermés.

Les dates exactes d'inscription de ces groupes n'ont pas été annoncées et peuvent varier en fonction des groupes. Les personnes intéressées en général doivent commencer à contacter leur ambassade ou consulat local. Les travailleurs migrants doivent contacter leur employeur qui peut entamer le processus. Les titulaires d'un visa Elite thaïlandais doivent contacter leur représentant désigné du service clientèle pour lancer la procédure. Il est également important de noter que toutes ces autorisations sont accordées "au cas par cas" et que ce n'est pas parce qu'une personne fait partie d'un groupe qu'elle peut simplement réserver un vol et arriver.

Tous les groupes seront soumis à une quarantaine d'État obligatoire de 14 jours, y compris les diplomates, bien que le Dr Taweesin Visanuyothin du CCSA ait déclaré que les travailleurs migrants ne seront pas soumis à une quarantaine d'État ou à une quarantaine d'État alternative, mais à des installations de "quarantaine spéciale" désignées pour les migrants. Il ne s'est pas étendu sur ces lieux de "quarantaine spéciale", mais a déclaré qu'ils suivraient les normes de contrôle des maladies et que les migrants ne pourraient en aucun cas quitter la "quarantaine spéciale". Il a également déclaré que les migrants ne seraient pas mis en quarantaine individuellement ou seuls car cela n'était pas rentable et qu'ils seraient regroupés. Il n'a pas dit quelle serait la taille des groupes.

Selon le Dr Taweesin, plus de 100 000 travailleurs migrants étrangers des pays frontaliers voisins devraient revenir. Certains ont déjà des visas et des permis de travail, d'autres en feront la demande par l'intermédiaire de leur employeur. La plupart travaillent dans le secteur de la construction, a-t-il ajouté.

Le Pattaya news note, comme sur la photo ci-dessus, qu'un nombre croissant de travailleurs migrants se faufilant dans le pays pour y trouver du travail a eu lieu quotidiennement, en particulier près de Sa Kaeo. Le Dr Taweesin a déclaré que le CCSA est conscient de ce phénomène et espère qu'en mettant en place un processus approprié, il réduira le nombre de personnes entrant illégalement dans le pays sans contrôle sanitaire ni quarantaine.

 

Envoi
Avis des utilisateurs
3 (4 votes)