Le Conseil national de sécurité thaïlandais suggère officiellement de prolonger le décret d'urgence jusqu'à fin juillet

Thaïlande-

Lors d'une conférence de presse tenue cet après-midi à la suite d'une réunion avec le Conseil national de sécurité et le Premier ministre Prayut Chan O'Cha, le général Somsak Rungsita, secrétaire général du Conseil national de sécurité (CNS), a déclaré que le CNS suggérerait officiellement de prolonger le décret d'urgence jusqu'à la fin juillet.

La suggestion sera débattue lors d'une grande réunion du CCSA le lundi 29 juin et, si elle est approuvée, elle recevra l'approbation finale du cabinet thaïlandais le mercredi 30 juin.

Bien qu'il s'agisse d'une "suggestion", cette première étape importante et l'approbation du CNS montrent qu'il semble désormais presque certain que le décret, qui prévoit des sanctions strictes en cas de violation des règles qui l'entourent, sera prolongé d'un mois. Le décret donne également au Premier ministre et au CCSA des pouvoirs étendus pour contrôler le pays en cas de situation d'urgence.

Le général Somsak a déclaré à la presse thaïlandaise que l'extension du décret était nécessaire en raison de la réouverture critique des lieux les plus à risque de la phase 5, qui doit commencer le 1er juillet. Il a déclaré que les lois actuellement en vigueur ne permettraient pas au gouvernement de réagir correctement en cas d'effraction du Covid-19 en raison de la levée de la dernière phase des restrictions. Il a également déclaré que non seulement la phase cinq reprenait, mais que des écoles commençaient également à fonctionner et qu'il s'agissait là d'un autre sujet de préoccupation.

En outre, le décret permet un niveau central d'administration et de gestion qui n'est pas disponible sans le décret. Selon M. Somsak, si le décret était supprimé trop tôt, on craignait que certains gouverneurs de province n'ajustent les règles ou les règlements contre "l'avis" de la CCSA. Il a également déclaré que s'il n'y avait pas d'épidémie de Covid-19 en raison de la phase finale de la publication des mesures, le décret pourrait être annulé à tout moment.

Le Pattaya News note qu'aucune prolongation du décret ne sera officielle avant la réunion du cabinet de mardi.

Envoi
Avis des utilisateurs
3 (5 votes)