Le ministre de l'éducation inspecte les écoles de Chonburi et de Rayong, s'assurant qu'elles se préparent avec les nouvelles règles et réglementations strictes de Covid19

BANGKOK - Une série d'examens, destinés aux élèves candidats à des places en 10e année, a eu lieu hier (7 juin) dans toute la Thaïlande. Le ministre de l'éducation, Nataphol Teepsuwan, a visité l'école Singsamut dans la province de Chonburi et l'école Banchang Karnchanakul Witthaya dans la province de Rayong pour voir comment ils s'adaptent à la nouvelle normalité.

Les deux écoles ont fait des préparatifs et ont strictement respecté les mesures de précaution contre la transmission de COVID-19, comme le recommande le ministère de la santé publique. Le ministre de l'éducation s'est entretenu avec les membres du conseil d'administration et les enseignants des écoles concernant leur volonté de reprendre les cours le 1er juillet. Il a offert un soutien moral à tous les enseignants, qui doivent faire face à la nouvelle normalité.

Après avoir visité les lieux d'examen, le ministre de l'éducation a déclaré que son ministère continuerait à développer la qualité de l'éducation dans le pays. Chaque école offrant des chances égales en matière d'éducation, les parents n'auront plus à envoyer leurs enfants dans des écoles situées dans les zones urbaines.

Les écoles des autres provinces suivent des mesures visant à limiter la propagation de COVID-19.

À l'école Yupparaj Wittayalai, dans la province de Chiang Mai, au nord du pays, quelque 600 élèves sont venus passer leurs examens. On leur a fait prendre leur température corporelle et on leur a demandé de porter des masques de protection et de pratiquer la distanciation sociale. Les bureaux et les chaises étaient séparés d'au moins un mètre. Les élèves doivent éteindre leur téléphone portable et le laisser sur le sol de la salle de classe. Pour éviter la surpopulation, leurs parents n'étaient pas autorisés à attendre à l'intérieur des locaux. Les élèves peuvent appeler leurs parents pour qu'ils viennent les chercher après les examens.

À l'école de Khon Kaen Wittayayon, dans la province de Khon Kaen au nord-est du pays, plus de 800 élèves sont arrivés pour l'examen. L'école n'a autorisé que les élèves et leur personnel à entrer dans ses locaux. Leurs parents ont dû attendre à l'extérieur. Tous les élèves ont fait prendre leur température corporelle, et ceux qui ne portaient pas de masque de protection n'ont pas été autorisés à passer les examens. Des responsables du contrôle des maladies ont été envoyés à l'école pour s'assurer que toutes les mesures de santé publique étaient appliquées.

Ce qui précède provient du Bureau national d'information thaïlandais

Envoi
Avis des utilisateurs
5 (1 voter)