Deux ressortissants cambodgiens marchent huit jours de Lop Buri à Sa Kaeo pour tenter de rentrer chez eux après avoir perdu leur emploi à cause de Covid-19

Sa Kaeo-

Deux ressortissants cambodgiens ont été arrêtés et détenus à un point de contrôle dans la province de Sa Kaeo hier. Après un entretien, les responsables locaux des forces de l'ordre ont été choqués d'apprendre que les deux hommes avaient passé les huit derniers jours à marcher de Lop Buri à Sa Kaeo pour tenter de rejoindre leur pays d'origine après avoir perdu leur emploi à cause du coronavirus Covid-19.

Col. Ekaphong Krittayakiatichuti, te commandant du 12e régiment de scouts, a dirigé la zone d'interrogatoire et de contrôle où les deux ressortissants cambodgiens étaient détenus. Les points de contrôle étaient en place pour contrôler la circulation à Ban Dong Ngu, dans le sous-district de Pa Rai. Dans tout le Royaume de Thaïlande, divers points de contrôle ont été mis en place par les autorités locales et nationales afin de décourager les déplacements à travers les provinces et les districts pendant la situation actuelle du coronavirus Covid-19.

Les deux ressortissants cambodgiens ont été identifiés comme étant M. Seun Meng, 38 ans, et Mme Nitti Sawuen, 28 ans, tous deux originaires de Siem Reap. Tous deux ont déclaré avoir travaillé légalement avec des permis de travail dans une ferme à Lop Buri pour 150 bahts par jour. Cependant, la ferme les avait récemment licenciés sans les avoir prévenus, en déclarant qu'ils ne pouvaient plus se le permettre en raison de la crise du coronavirus Covid-19. Les deux hommes n'avaient pas d'argent et ne pouvaient pas trouver de passage ou de chemin vers leur pays d'origine, alors ils ont pris la décision de marcher. En raison du manque de bus et de transports publics, ils étaient limités dans leurs choix et désespéraient de rentrer chez eux.

Selon les deux hommes, ils n'ont pas été dérangés pendant la plus grande partie de la marche et ont reçu l'aide des habitants thaïlandais locaux et ont séjourné dans plusieurs temples qui les ont également aidés en leur fournissant de la nourriture et de l'eau. Un habitant de la région les a conduits au moins une fois à Prachin Buri, ont déclaré les deux hommes au Col Ekaphong, bien qu'ils ne connaissent pas le nom du gentil Samaritain.

Le poste de police de Khlong Luek a déclaré qu'il apporterait son aide pour permettre aux deux Cambodgiens de rentrer dans leur pays, en coordination avec les autorités cambodgiennes et le groupe de contrôle du 12e Régiment de Rangers Spéciaux.

Photos, source originale : Areeya Samran, 77Kaoded

Traduit et rédigé par l'équipe de Pattaya News

https://www.77kaoded.com/news/thanapat/1612387

Envoi
Avis des utilisateurs
5 (2 votes)