Le gouvernement thaïlandais vise à réduire le nombre d'accidents au cours de la nouvelle année

BANGKOK(NNT) - Le vice-premier ministre, le général Prawit Wongsuwan, a donné instruction aux agences de sécurité et aux unités connexes dans toutes les provinces de préparer des mesures pour prévenir les accidents de la route pendant les vacances du Nouvel An.

Le général Prawit a participé à une réunion avec les agences concernées dans tout le pays pour discuter des préparatifs de la sécurité routière pendant les vacances du Nouvel An. La réunion a reconnu les préparatifs déjà effectués dans les grandes villes, telles que Bangkok, Chiang Mai, Chon Buri et Nakhon Ratchasima. Les unités de renseignement ont reçu pour instruction de surveiller de près les groupes à risque dans le pays et à l'étranger, en particulier dans les villes clés et la région du sud. Les agences de sécurité de toutes les provinces doivent travailler en étroite collaboration pour s'assurer que toutes les mesures sont appliquées avec succès tant dans les zones frontalières que dans les grandes villes. Ils doivent utiliser les ressources technologiques pour aider à surveiller les destinations touristiques et autres lieux populaires.

Les unités concernées doivent étudier les statistiques des accidents de la route de cette année et adapter leurs plans en conséquence.

Le ministère des transports prévoit d'inspecter tous les types de transports publics, l'état des routes, l'éclairage et la signalisation. La police routière doit faciliter la circulation sur les routes principales, tandis que le ministère de l'intérieur doit superviser les routes dans les zones rurales. Le ministère de la santé publique doit veiller à ce que les cliniques, hôpitaux et autres établissements médicaux soient prêts à réduire au minimum les pertes de vies humaines.

La police royale thaïlandaise a reçu pour instruction de faire respecter strictement le code de la route pendant les "sept jours dangereux", en particulier en ce qui concerne l'alcool au volant, les excès de vitesse et les motards qui ne portent pas de casque de sécurité dans tous les domaines. La police continuera à réprimer les activités imprudentes, à sensibiliser la population et à solliciter sa coopération pour surveiller les activités suspectes et s'entraider.

Envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)