Près de 500 personnes arrêtées lors de l'opération X-Ray jeudi après des raids dans tout le pays.

Plus de 400 étrangers et 79 Thaïlandais, prétendument impliqués dans des délits d'immigration, ont été arrêtés jeudi après des raids à travers la Thaïlande.

Le chef adjoint du bureau de la police de l'immigration, le général Itthipol Itthisarnronnachai, a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse à Bangkok que les autorités thaïlandaises ont procédé à des recherches simultanées dans 227 endroits.

Sur les 417 étrangers qui ont été arrêtés - pour la plupart originaires du Myanmar, du Laos et du Cambodge - 248 ont été accusés d'"entrée illégale en Thaïlande", tandis que 16 autres, originaires du Cambodge, du Laos et de l'Inde, ont été accusés de "dépassement de la durée de validité de leur visa". 153 autres ont été accusés d'avoir enfreint le décret royal sur la gestion de l'emploi des migrants ou d'autres accusations connexes liées à l'immigration.

Quelque 79 Thaïlandais, qui auraient hébergé les étrangers sans papiers ou qui n'auraient pas informé les autorités de la présence d'étrangers dans leurs locaux dans les 24 heures, ont également été arrêtés, a-t-il dit.

Il s'agissait de la 45e mesure de répression de l'immigration, portant le nombre total de lieux fouillés à plus de 6 000 dans tout le pays, où 7 910 délinquants ont été arrêtés au total.

Pendant ce temps, la police de l'immigration et les fonctionnaires concernés ont arrêté jeudi quatre hommes chinois qui auraient travaillé sans permis de travail dans une entreprise de services pétroliers à tambon Bo Rang du district de Wichien Buri à Phetchabun.

Les quatre ressortissants chinois ont été identifiés comme étant Jiang Yongbao, 45 ans, Wang Kupeng, 35 ans, Gao Liming, 30 ans, et Gao Zhidong, 36 ans.

Source : La nation

Envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)