Un touriste français abattu à Bangkok par un officier de police en civil

Un sergent de la police de Bangkok s'est rendu après avoir prétendument abattu un touriste français mercredi matin à la suite d'une bagarre dans un bar de Bangkok.

Le sergent principal de la police, le major Kantapong Huadsri, affecté au poste de police de Lumpini, s'est rendu peu après l'incident.

Ses collègues avaient déjà été convoqués au rez-de-chaussée du Trendy Building, où le Français Malik Djamel, 35 ans, gisait mort devant un magasin de beignets, blessé par balle à la tête et à la poitrine. M. Djamel avait reçu deux balles au total.

Sa petite amie thaïlandaise, identifiée seulement comme Kwanjira, a déclaré à la police que Djamel s'était disputé avec un Thaïlandais au Lucky Shot bar de Sukhumvit Soi 11/1 quelques heures auparavant. La dispute aurait porté sur la petite amie, un cas de jalousie. La dispute verbale a dégénéré en une bagarre à mains nues, que des témoins ont déclaré que le Français avait gagné, provoquant la retraite et la fuite de l'homme thaïlandais. Elle a déclaré que les deux hommes étaient intoxiqués au moment de l'incident.

Kwanjira a déclaré qu'elle et Djamel retournaient à leur chambre au huitième étage du Trendy Building lorsque M. Huadrsi est réapparu et a abattu son petit ami devant un magasin de Dunkin Donuts devant des spectateurs horrifiés.

Le meurtre a été filmé par une caméra de sécurité et le tireur aurait été identifié comme étant le Kantapong.

Le chef du bureau de l'immigration, le lieutenant général Surachate Hakpal, a demandé aux enquêteurs du poste de Lumpini de traiter l'affaire dans le strict respect de la loi et de ne pas essayer d'aider leur collègue.

Selon les informations publiées dans la presse, M. Kantapong sera soumis à la peine maximale prévue par la loi thaïlandaise et a été licencié en tant qu'officier de police. L'ambassade de France a été informée et travaille avec les responsables de la police. On ignore pour l'instant si la famille de l'homme a été informée. M. Djamel vivait en Thaïlande depuis un certain temps et, selon sa petite amie, il y cherchait un emploi permanent.

Envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)