Un homme ivre battu par des étrangers et des Thaïlandais au Pook Bar 2 sur Soi Buakhaow

Pattaya-

Les détails sont rares sur celui-ci mais un homme, très, très intoxiqué et non identifié par la police a été battu par un autre client et des membres du personnel au Pook Bar Ladyboy Bar de Soi Buakhaow.

M. Nakarin Chan Kaew, 26 ans, s'est adressé à la presse et à la police et a décrit l'incident comme suit. Ils ont déclaré que la victime, que l'on croit être britannique, titubait dans un état d'ébriété extrême devant le magasin et pouvait à peine marcher en étant ennuyeuse et en touchant des étrangers. Le personnel lui a offert de la nourriture et une bouteille d'eau pour le faire sortir car il ne commandait rien et obstruait l'entrée. Il a titubé autour du bar en refusant de partir et s'est mis à embêter un autre client et une coccinelle avec qui il était. L'autre client lui a dit de se perdre dans des termes pas très agréables et ils ont commencé à se disputer. Aucune des deux parties ne se connaissait auparavant.

À ce stade, l'un des hommes, on ne sait pas qui, en a frappé un autre avec une bouteille. L'homme ivre, selon le personnel, a attaqué la coccinelle avec le client. La lutte s'est ensuite intensifiée pour impliquer les membres du personnel et d'autres clients. Elle s'est terminée avec l'homme ivre qui avait initialement causé le problème, frappé plusieurs fois à la tête avec des bouteilles et laissé un désordre sanglant sur le sol près de la table de billard. Le personnel affirme que c'est l'autre client qui a fait la majorité des coups et que l'homme ivre en était l'instigateur. Ils ont également souligné qu'il n'était pas un client car il refusait de commander quoi que ce soit.

L'autre client mystère aurait fui avant l'arrivée de la police et des médecins. Un autre rapport indique que l'homme ne s'est disputé qu'avec des ladyboys et a fini par se battre avec eux.

L'homme non identifié a été emmené à l'hôpital et lorsqu'il sera sobre, la police regardera les caméras de surveillance et lui parlera. L'homme était, selon la police, si ivre qu'il ne pouvait pas parler et marchait à peine.

Nous irons au fond des choses et fournirons de plus amples détails au fur et à mesure que nous les obtiendrons.

 

Envoi
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)